Pas toujours bien connue du grand public, la softshell n’est pas un tissu ni un matériau, c’est un type de vêtement, un concept.


Généralement souple, respirante et résistante à de petites intempéries, la plupart offre une protection thermique. En général les softshells présentent les caractéristiques suivantes :
. coupe-vent
. respirantes
. déperlantes (l’eau ruisselle sur le tissu extérieur)
. imperméables à partir de 3 couches
. plus ou moins isolantes selon les modèles.

Il existe différents modèles composés de couches et de membranes :
. les softshells 2 couches sans membrane : elles sont composées de 2 couches laminées ensemble. Le tissu externe est traité avec un revêtement résistant à l'eau, et la couche interne évacue l'humidité du corps et fournit une chaleur supplémentaire. C'est un bon rapport qualité / prix

. les softshells 2 couches avec membrane : une membrane imperméable, entre les 2 couches, est laminée à la couche extérieure. La transpiration s'échappe mais le tissu est déperlant. Ces softshells sont moins respirantes que les softshells 3 couches.

. les softshells 2,5 couches : de plus en plus populaires pour leur légèreté et leurs performances, les softshells 2,5 couches sont similaires aux 2 couches. Un statifié très mince, souvent peint, est pulvérisé ou imprimé sur la couche inférieure pour protéger la membrane contre la sueur et la saleté.

. les softshells 3 couches : la couche extérieure en polyester, en polyamide ou en nylon est revêtue d'un agent hydrofuge pour ne pas absorber l'eau. La membrane est imperméable et respirante. La couche interne est souvent en matière chaude. Les softshells 3 couches représentent 80 à 90% du marché.

Imperméabilité

Pour mesurer l'imperméabilité, on place une colonne d'eau sous pression sur un tissu.
On mesure le moment où l'eau commence à pénétrer le tissu.

 

Pour la norme européenne EN343, une membrane est considérée comme imperméable si elle peut résister à une pression supérieure à 1300 mm.

Respirabilité

La respirabilité est la capacité d'un tissu à évacuer la vapeur d'eau.
Il n'existe pas de test universel standard pour la mesurer.

Avantage et inconvénients des softshells

Pour qu'il y ait des avantages et des inconvénients nous allons comparer une veste softshell avec un blouson polaire et une parka.

Temps froid avec du vent

La softshell a de gros avantages sur ce type de temps : isolantes et coupe-vent, elle vous laisse la liberté de vos mouvements tout en restant respirante. Sans softshell il faudrait mettre un coupe-vent par dessus le polaire, ce qui ferait perdre en respirabilité et gênerait dans l'effort.

Temps froid sans vent

Dans ce cas une simple polaire sera plus confortable, car plus respirante qu'une softshell.

Petites intempéries

Le gros avantage de la softshell est de résister aux petites intempéries, ce qui évite d'enfiler et de retirer souvent une veste de pluie ou une parka, ce qui aura tendance à faire transpirer.

Grosses intempéries

Quand il pleut ou qu'il neige trop, on attend les limites de la softshell. Il vaut mieux dans ce cas opter pour une veste ou une parka imperméable.

Conclusion

Les vestes softshells sont pratiques et polyvalentes. Respirantes, elles laissent de la souplesse dans les mouvements et protègent du vent. C'est un bon compromis par temps froid et venteux, et pour des pluies intermittentes.

Suivez-nous sur Facebook